Les herméticiens Sue Virginia Town citent la discrimination


Voici un cas inhabituel de liberté de religion. Et vous n’allez pas croire cela, c’est que des chrétiens tentent de mettre un terme à la liberté religieuse de quelqu'un qui n’est pas chrétien.

Mark Mullins est un lecteur de cartes de tarot basé à Richlands, en Virginie, qui souhaitait ouvrir une entreprise (Mountain Magic & Tarot Reading) dans laquelle il prenait de l’argent en échange d’offrir des relevés à des clients. Nous pourrions avoir une longue discussion sur la façon dont tout cela est facilement pseudoscientifique, mais le fait est qu’il avait un produit à vendre et qu’il avait l’intention de respecter les règles de la ville.

Ce n’était pas simplement un acte, non plus. Mullins a dit que lui et son mari Jerome VanDyke suivez «l'hermétisme». La voyance des cartes de tarot est donc un aspect central de ses croyances religieuses. Ils ont même "appelé Tarot comme leur Bible."

Mark Mullins (à gauche)

Dans une action en justice intentée par l'ACLU de Virginie, Mullins a déclaré que les responsables de la ville l'avaient empêché d'ouvrir son entreprise, en partie à cause des reproches des chrétiens de la communauté qui ne voulaient pas que sa «sorcellerie» ouvre un «royaume démoniaque». l'enfer que c'est censé vouloir dire.

À partir de juin 2019, la ville a maintes fois rejeté les tentatives de M. Mullins d’obtenir une licence commerciale., affirmant d’abord qu’il devait demander une modification de l’ordonnance de zonage de la ville. Lorsque M. Mullins a fait une telle demande, la ville a tenu une audience publique en février 2018. Lors de l'audience houleuse, les habitants et les dirigeants d'église ont cité des écritures bibliques et ont averti que la voyance de tarot est «pervers» et de «sorcellerie», ce qui «ouvrirait les choses dans ce domaine au royaume démoniaque».

Des orateurs ont également dit aux responsables qu'ils subiraient des conséquences spirituelles s'ils permettaient la divination dans Richlands. Le procès soutient que la ville a refusé de modifier l’ordonnance de zonage afin de permettre la voyance du tarot sur la base de l’hostilité des citadins à l’égard de la pratique du tarot, discriminant ainsi le contenu du discours de M. Mullins.

La chose la plus étrange dans la poursuite est peut-être que la demande de licence d’entreprise de la ville de Richlands dispose d’une liste de 19 options pour son type d’entreprise, y compris le commerce de détail, l’entrepreneur et le photographe. Une des options est littéralement «diseuse de bonne aventure / palmiste». Pourtant, même à ce moment-là, ils ont dit qu’il ne pouvait pas ouvrir son entreprise. Le directeur municipal suggéra d'ouvrir une "librairie" à la place … mais il ne pourrait pas non plus faire de publicité pour les lectures de tarot ni utiliser le mot indiqué sur son enseigne.

Il a finalement ouvert le commerce en tant que "boutique de librairie" et, ne pouvant vendre des lectures de tarot, il les a offertes gratuitement. Mais cela lui a aussi causé des problèmes:

Le 9 octobre 2019 ou vers cette date, l'accusé Frank Dorton, alors chef du département de la police de Richlands, s'est rendu à Mountain Magic pour demander si M. Mullins offrait des lectures de tarot. M. Mullins a confirmé qu'il offrait des lectures de tarot gratuitement. L’accusé Dorton a expliqué à M. Mullins qu’il était illégal d’effectuer des lectures de tarot, qu’il soit accusé de frais ou non, et qu’il risquait de se voir imposer une amende et / ou une amende s’ils continuaient de le faire. Le défendeur Dorton a dit à M. Mullins qu'il pouvait offrir des lectures de tarot gratuitement sur le trottoir à l'extérieur du magasin, mais pas n'importe où dans l'entreprise.

Les lectures sur le trottoir n’ont pas fonctionné et, lors d’une séance du conseil municipal, les chrétiens se sont montrés totalement opposés aux affaires de Mullins. Ils l'ont fait de nouveau lorsque Mullins a demandé aux autorités locales de modifier l'ordonnance de zonage afin de permettre à la divination de devenir une entreprise acceptable. (Le procès note que "le procès-verbal officiel de la réunion omet tous ces commentaires.")

Mullins affirme à présent que tout cela constitue une violation de ses droits au Premier amendement, un «fardeau substantiel pour l'exercice de la religion» et une violation du Virginia Religious Freedom Act.

Dites ce que vous voulez des soi-disant médiums et des cartes de tarot. Nul besoin de croire que ces choses-là ont une légitimité pour comprendre que ce que la ville fait ici est illégal. C’est une forme de suprématie chrétienne qui considère les autres croyances irrationnelles comme inacceptables. Mullins a raison de poursuivre en justice et l’ACLU a de bonnes raisons de penser qu’elle gagnera son procès.

Tirage Tarot 100 Gratuit


Voyance Gratuite Amour Sans Carte Bancaire Et Tirage Tarot Sentimental Gratuit