Adria porte plainte contre Air Serbia auprès de l'UE


Adria Airways a déposé une plainte contre Air Serbia auprès des institutions européennes compétentes pour ce qu'elle considère comme une aide d'État illégale fournie par le gouvernement serbe à son transporteur national. "Adria Airways est préoccupée par les aides illégales accordées par la République de Serbie à Air Serbia et estime qu'un tel comportement est illégal car il va à l'encontre des principes du marché libre", a déclaré Dragan Gajin, représentant légal du transporteur slovène en Serbie. Il a ajouté que l'aide, sous forme de subventions illégales, dont Air Serbie aurait bénéficié, ces dernières années, est non seulement contraire aux lois et règlements serbes locaux, mais également aux obligations internationales auxquelles le pays doit souscrire en tant que signataire du Accord de stabilisation et d'association avec l'UE.

La plainte d’Adria intervient avant qu'Air Serbia ajoute 576 sièges supplémentaires sur le marché slovène à partir du mois d’août avec le lancement de son service bi-hebdomadaire nouvellement subventionné entre Niš et Ljubljana, complétant ainsi ses douze vols hebdomadaires au départ de Belgrade, gérés conjointement par Adria. Il y a exactement un an, Adria avait déposé une réclamation similaire contre Alitalia après que le gouvernement italien eut appuyé son soutien après le retrait d'Etihad Airways de la compagnie aérienne. La question est toujours en cours d'investigation par la Commission européenne. La compagnie slovène a elle-même fait l'objet d'une enquête de la part de la Commission il y a plusieurs années concernant une aide d'État illégale suite à une plainte déposée par Ryanair. En fin de compte, la compagnie aérienne a été libérée de tout acte répréhensible. Le transporteur slovène est confronté à une concurrence accrue sur son marché intérieur alors qu'il continue à se débattre sur le plan opérationnel pour la deuxième année consécutive. Elle a récemment démenti avoir prétendu avoir tenté de faire chanter le gouvernement slovène en fournissant des fonds à la société, détenue à 100% par des intérêts privés.

Dans le rapport de suivi annuel de la Commission européenne sur la Serbie, publié le mois dernier, l’organisme n’a pas mentionné d’aides d’État ni de distorsions du marché dans le chapitre consacré au transport aérien. La Commission avait déjà enquêté sur Air Serbia en 2019 sur la base d’une plainte de Lufthansa concernant la structure de propriété de la compagnie. La Commission a constaté que l’investissement d’Etihad Airways dans la compagnie serbe était conforme aux règles de l’Union européenne en matière de propriété et de contrôle effectif des compagnies aériennes. Cette décision coïncidait avec les conclusions de la Federal Aviation Administration des États-Unis, selon lesquelles le contrôle effectif d’Air Serbia incombait au gouvernement et non à son copropriétaire, Etihad.

Air Serbia n’a pas commenté publiquement la plainte d’Adria Airways. Le gouvernement serbe avait précédemment déclaré qu'il continuerait à soutenir son transporteur national, ce qui, selon lui, est conforme aux règles de l'UE. En novembre dernier, la Première ministre serbe, Ana Brnabić, a déclaré: «Le gouvernement serbe maintiendra son ferme soutien à Air Serbia. Ce soutien sera conforme aux réglementations de l'Union européenne, comme il l'a été jusqu'à présent, mais personne ne peut nous empêcher ou limiter notre soutien à Air Serbia ». La compagnie aérienne a réalisé un bénéfice record de 16 millions d'euros en 2019. Ces résultats records ont été obtenus en partie grâce à une réduction significative des dépenses et à une augmentation des revenus. Cependant, l'État a octroyé une subvention de 20 millions d'euros, soit la moitié de ce qu'elle recevait de son actionnaire majoritaire après sa relance fin 2013. En avril, le ministre des Finances de la Serbie, Siniša Mali, a déclaré que la compagnie nationale du pays avait exploité un bénéfice au cours de l’année écoulée et n’a pas bénéficié de subventions de l’État. "Air Serbia ne reçoit plus de subventions depuis deux ans, et cela ne dépend ni de moi ni du gouvernement, mais de la Commission européenne, qui surveille les aides publiques", a déclaré M. Mali. Les résultats financiers d'Air Serbia pour l'année dernière devraient être rendus publics plus tard ce mois-ci ou au début de juillet par l'Agence serbe des registres du commerce.

Tirage Tarot De Marseille Amour


Tirage Tarot Amour Fiable Vraiment Tirage Tarot Gratuit Amour

Adria porte plainte contre Air Serbia auprès de l'UE
4.1 (98%) 97 votes